Accueil

Au commencement était le verbe

L’eurythmie rappelle certaines anciennes traditions de danse sacrée, et obéit aux lois qui régissent le son de la parole et de la musique.

En ce qui concerne la musique, l’eurythmiste, comme un musicien utilisera son instrument (le corps) pour rendre audible la partition, et tentera de rendre visible la musicalité d’un morceau. C’est pourquoi sur scène, la plupart du temps, vous verrez les eurythmistes porter des voiles en soie , pour que l’œil puisse voir les subtilités des  mouvements entre chaque geste. Ce n’est pas tant le corps que l’on regarde, mais les mouvements exécutés.

Il en va de même pour l’eurythmie de la parole. Le poème est mis en mouvement par les sonorités du langage. Là encore, les gestes obéissent à des lois que Rudolf Steiner a dévoilées dans les années 1912, ces lois qui ont été transmises depuis la nuit des temps par des initiés dans les écoles des mystères, ainsi qu’aux chamans tout autour de la terre afin d’utiliser la force du Verbe, des sonorités.